Vendredi 8 mars 2019 - Médiathèque de Sonnay

à partir de 19h : accueil et échanges sur la sélection d'ouvrages sur le thème "Destins de femmes"

19h 45 : Rencontre avec l'auteure Michèle Audin pour ses livres "Mademoiselle Haas" et "Oublier Clémence".

Après l'entretien, discussion, dédicace et buffet partagé ouvert à tous

Après une carrière de chercheuse en mathématique, Michèle Audin intègre l’Oulipo, groupe d’amoureux de la langue française fondé par Raymond Queneau. Après avoir écrit des livres de mathématiques ou des livres sur les mathématiciens, elle a publié de nombreux articles ainsi que des récits et romans pour le grand public chez Gallimard. Ses récits abordent toujours la thématique de la mémoire et du souvenir :

- "Une vie brève, récit", consacré à la vie de son père, Maurice Audin, mathématicien disparu à 25 ans en 1957 en Algérie où il vivait avec sa famille. Ce n’est qu’en 2018 que l’Etat français a reconnu la responsabilité de l’armée française dans cet assassinat.

- "Mademoiselle Haas" : Elles ont vingt ans, ou trente, ou un peu plus, en 1934 et un peu après. Elles s'appellent Mademoiselle Haas. Elles sont bibliothécaire, concierge, cuisinière, coiffeuse, première main flou, fraiseuse, infirmière,....Elles travaillent. Presque toutes avec leurs mains. Elles rêvent, elles vivent, elles sont invisibles. Ignorées des livres d'histoire. Oubliées. Omises, plutôt. Michèle Audin a cherché leurs traces, et réussi à reconstituer quelques heures de leur vie. Mises bout à bout, elles racontent leur présent, leur histoire, la sienne, la nôtre.

- "Oublier Clémence" : "Clémence Janet est née le 2 septembre 1879 à Tournus (Saône-et-Loire). Sa mère était couturière et son père tailleur de pierres. Elle était ouvrière en soie. Elle s'est mariée le 27 février 1897 à Lyon et a donné naissance à deux enfants, Antoine et Louis. Elle est morte à Lyon le 15 janvier 1901." Ces cinq phrases sont les traces laissées dans l'état civil par une ouvrière morte à l'âge de vingt et un ans au début du vingtième siècle. Obstinément, Michèle Audin s'efforce de retrouver, derrière chaque mot de ce texte, quelque chose du monde dans lequel a vécu cette femme — son travail, ses lieux, ses proches.

- "Comme une rivère bleue" :Une petite foule de personnages, Marthe, Paul, Maria, Floriss... vivent, aiment, espèrent, travaillent, écrivent, se battent, enfermés dans Paris, pendant les soixante-douze jours qu'a duré la Commune. Comme une rivière bleue est leur histoire, vécue nuit et jour, à travers les fêtes, les concerts, les débats fiévreux, à l'Hôtel de Ville, à la barrière d'Enfer, au Château-d'Eau, sur les fortifications, dans ce Paris de 1871 qui est encore le nôtre.

41ZpGYUgpKL      haas    clemence   riv

 

Voir les livres de Michèle Audin dans le catalogue

 

 

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date