Réseau des médiathèques du Pays Roussillonnais

 Une belle découverte pour cette auteur plasticienne de formation qui vit à Lyon et qui publie son quatrième roman dans la collection l'arbalète chez Gallimard.

Une jeune femme vit seule avec son fils de 2 ans dans une grande ville : Lyon.

Son compagnon est parti, elle n'a pas de famille à proximité, ni d'amis, ni de place en crèche. Elle n'a ni soutien, ni répit. Elle est dans une situation financière précaire car elle travaille chez elle comme graphiste free-lance et n'a pas beaucoup de commandes. On suit le quotidien de cette jeune femme qui galère avec son enfant . Elle se tourne alors vers les forums de discussion sur Internet à la recherche de conseils mais ne reçoit que des injures. Le soir, quand l'enfant dort, elle s'échappe, elle quitte son appartement et part se promener le long du Rhône chaque fois un peu plus loin et un peu plus longtemps. Elle ressent le besoin de souffler, de respirer, de s'accorder un espace de liberté. Certes, elle joue avec le feu et s'en sort à chaque fois de justesse. Elle tire sur la corde comme Blanchette, la chèvre de M. Seguin, conte qu'elle lit à son fils le soir.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui traite de la monoparentalité et offre un portrait sociologique sans concession d'une femme de notre époque dans un style vif, concis et sans fioriture.

C'est rythmé et dynamique : les chapitres sont courts et elle décrit avec justesse la solitude, le désarroi et la culpabilité et crée une empathie avec cette mère célibataire.

Voir le livre dans le catalogue