Réseau des médiathèques du Pays Roussillonnais

A New York, les Roncalli artisans créateurs (émigrés italiens ) ont confectionné d’exquises chaussures de cérémonie au cours du 20ème siècle.


En 2007, pour perpétuer cet artisanat de luxe, ne restent que « Grannie agée de 80 ans, arrivée jeune à New York et une de ses petites filles Valentine, la trentaine, qui a abandonné un métier d’enseignante et a rompu avec un fiancé trop  "homme d’affaires" pour se consacrer à ce travail artisanal et artistique. "Je choisis le bonheur que j’éprouve lorsque je crée quelque chose de mes mains". Mais pourra-t-elle en vivre ?

Ces chaussures sont très chères, la fabrique pas suffisamment connue pour attirer une clientèle fortunée. Le frère de Valentine, qui travaille dans une banque, critique la gestion archaïque de ce travail : manque de dynamisme, pas de publicité, pas de site internet.
Valentine va réagir, soutenue par sa famille exubérante, très communicative et solidaire, par son nouvel amour aussi qui, comme elle, a quelque chose à créer dans son métier de chef cuisinier d’un restaurant en vogue.      

Difficile dans un couple de concilier un métier d’art créatif et une vie de famille .
Peut-être, dans un voyage en Italie, sur les traces de son histoire familiale, Valentine, trouvera-t-elle le chemin qui la mènera au bonheur.

Ce livre, drôle, tendre, aux personnages très vivants se lit très vite. On aimerait connaître la suite ...

Voir le livre dans le catalogue