Coups de coeur

Iacopo dalla Libera, jeune notaire à la vie très rangée, est convoqué par son père qui sent sa fin proche et lui livre un terrible secret : le voici donc missionné pour aller à Ferrare découvrir la face cachée de la vie paternelle. En une journée, Iacopo va découvrir des personnages hauts en couleur, le monde des putains et des voleurs, une vie de passions et de rêves. La belle Mila va lui donner les clés pour comprendre ce qui lui arrive. Un roman plein de magie, d’humanité, et d’optimisme, où les surprises se succèdent pour le plus grand plaisir du lecteur.  Voir le livre dans le catalogue

Geneviève déménage et rencontre Jenny, une vieille dame dont elle va écrire ensuite « le roman vrai ». Les deux femmes se lient d’amitié et Jenny va peu à peu dévoiler avec modestie une vie extraordinaire ancrée dans le siècle : forte personnalité, elle a reçu de sa mère une leçon de vie qui fera d’elle une femme libre lors d’une scène bouleversante qui se déroule le 16 juillet 1942... L’ouvrage tisse de façon intime, pudique, et amicale la relation qui se noue entre les deux narratrices : l’optimisme est très présent, malgré le poids de l’histoire !  (Ce livre a reçu le prix du roman de la librairie le Baz’art des mots à Hauterives)   Voir le livre dans le catalogue

 

Nell et Eva, deux soeurs, vivent en Californie au coeur d'une forêt, isolées et loin de tout. Après un évènement apocalyptique dont la cause ne nous est jamais révélée, elles vont devoir survivre seules dans cet univers familier devenu hostile. Le danger rôde...mais c'est sans compter sur leur capacité à s'adapter face à l'inconnu. Un roman qui se lit d'une traite et qui nous fait réfléchir sur l'essentiel de nos existences.   Voir le livre dans le catalogue

Angleterre, peu après la Grande Guerre. Jane, jeune servante de la famille Niven est libérée, comme toutes les employées de maison, par ses patrons le jour du « dimanche des mères ». Orpheline, elle pense passer son après-midi à lire, quand elle reçoit un message de Paul, son amant, jeune homme de bonne famille... Tout va se jouer pendant cette journée de printemps inondée de soleil : l’amour, la vie, la mort et une carrière d’écrivain. Un récit d’une grande beauté, un beau portrait de femme qui va entrer définitivement dans l’âge adulte.   Voir le livre dans le catalogue

Catherine Poulain est la découverte romanesque de la rentrée littéraire 2016. Son premier roman qui s’inspire visiblement de ses tribulations personnelles (elle a fait tous les métiers et a parcouru le monde) nous raconte l’histoire d’une jeune femme, Lili, partie de Manosque pour aller pêcher en Alaska : pas de métier plus masculin ni plus dur que celui-là... Ce roman est magique ! Son auteur sur un sujet qui, a priori, n’a rien pour attirer le lecteur (eau salée glaciale, odeurs fortes, poissons à vider, marins caractériels, ivrognerie, etc) réussit à nous embarquer dans cette histoire dont le lecteur ne décroche pas. Chapeau !

L'arbre du pays Toraja : ce livre lumineux et initiatique relate l'histoire d'un cinéaste qui perd son meilleur ami. Se posent alors pour le narrateur (le cinéaste) les questions existentielles liées à la perte d'un être cher et aimé. La question de la vie : qu'est-ce que c'est qu'être vivant ? Pleinement vivant ? Quand est-on vraiment vivant ? Au pays Toraja les enfants qui meurent ont pour tombeau le creux de l'arbre Toraja. Ainsi, ils continuent de grandir et de vivre en même temps que l'arbre croît. N'est-ce pas cela l'éternité ? Ce n'est pas un livre triste, au contraire il est très positif et surtout très beau.